Le verbe

Valeurs temporelles, aspectuelles, modales

(= temps, aspects, modes)

I. Temps et modes

Le temps et le mode concernent la forme verbale.

Il existe 6 modes (si on inclut le conditionnel dans l’indicatif), avec parfois plusieurs temps:

1)INDICATIF: 5 temps simples, et 5 temps composés correspondants

  • Présent / passé composé (auxiliaire au présent + participe passé)

Ex: Il marche / Il a marché

Rappel:
Si le verbe est en -ER, les terminaisons du singulier sont: -E; -ES; -E (Je crie, il publie…)
Si le verbe n’est pas en -ER, les terminaisons du singulier sont: -S; -S; -T ou -D (J’écris, il prend…)
  • Imparfait / Plus-que-parfait (auxiliaire à l’imparfait + participe passé)

Ex: Il marchait / Il avait marché

  • Passé simple / Passé antérieur (auxiliaire au passé simple + participe passé)

Ex: Il marcha / Il eut marché

  • Futur simple / Futur antérieur (auxiliaire au futur + participe passé)

Ex: Il marchera / Il aura marché

  • Conditionnel présent / Conditionnel passé (auxiliaire au conditionnel + participe passé)

Ex: Il marcherait / Il aurait marché

2) SUBJONCTIF: 2 temps simples, et 2 temps composés correspondants

Il s’emploie toujours après QUE. Il est courant dans la langue orale au présent et au passé (chaque fois que l’on dit: « Il faut que… »).

  • Subjonctif présent / Subjonctif passé (auxiliaire au subjonctif présent + participe passé)

Ex: que je fasse; que j’aime / que j’aie fait; que j’aie aimé

  • Subjonctif imparfait / Subjonctif plus-que-parfait (auxiliaire au présent + participe passé)

Ex: que j’aimasse / que j’eusse aimé

Ainsi, chaque temps simple s’emploie avec un temps composé qui lui correspond: c’est ce qu’on appelle la concordance des temps.

Ex: Je vois bien qu’il est parti. / Je voyais bien qu’il était parti.

3) IMPERATIF: 2 temps, et seulement 3 personnes, sans pronom personnel. Il exprime un ordre ou un conseil.

Ex: Marche! (présent) / Aie marché! (passé)

4) PARTICIPE

  • Participe passé (qui sert notamment à former les temps composés; il est aussi souvent employé comme adjectif)
  • Participe présent (forme du verbe en -ANT): marchant, aimant…

5) GERONDIF: EN + forme en -ANT (ne pas confondre avec le participe présent, qui a la même forme sans « en »).

Le gérondif sert pour indiquer 2 actions qui se déroulent en même temps.

Ex: Il chante en marchant.

6) INFINITIF: forme du verbe non conjugué.

II. Aspect

L’aspect concerne le sens. Il s’agit de la façon dont l’action se déroule dans le temps. Ce sens peut être donné par la conjugaison, mais parfois le verbe lui-même a un sens achevé ou non.

L’ASPECT DANS LA CONJUGAISON: selon le temps employé, l’action peut être accomplie (terminée) ou non accomplie (en cours de déroulement), ou itérative (répétitive).

  • Aspect accompli: temps composés ou passé simple. L’action est finie (accomplie).

Ex: Il a / avait / aura chanté / toute la nuit. (action terminée…ouf!)

Même effet avec: Il chanta toute la nuit. (passé simple)

  • Aspect non accompli: temps simples. L’action n’est pas finie (non accomplie).

Ex: Il chante toute la nuit. (On y est encore!). Il danse, il marche, il dort…

  • Aspect itératif: l’action a lieu plusieurs fois, elle se répète. Le plus souvent, cet aspect est précisé par un complément circonstanciel de temps:

Ex: Il chante tous les matins.

L’ASPECT DANS LE SENS DES VERBES: certains verbes contiennent en eux-mêmes un sens accompli, fini (perfectif) ou non (imperfectif).

  • Les verbes perfectifs ont le sens d’une action finie, accomplie. Ils se construisent avec l’auxiliaire être.

Ex: mourir, sortir, partir, arriver…

  • Les verbes imperfectifs ont le sens d’une action en cours de déroulement, dont on ne connaît pas la fin. Ils se construisent avec l’auxiliaire avoir.

Ex: Vivre, chanter, dormir…

*Certains verbes imperfectifs marquent le début d’une action. Ils sont appelés verbes inchoatifs.

Ex: Commencer, débuter, naître, partir…