Lettres persanes, résumé

PRINCIPAUX PERSONNAGES

Personnages qui voyagent:

  • RICA, USBEK: ils voyagent ensemble d’Ispahan jusqu’à Paris (une fois à Paris, Usbek part un moment à la campagne, d’où leur correspondance).
  • JARON, IBBI: esclaves qui les accompagnent. Jaron est un eunuque noir.
  • RHEDI: neveu d’Ibben, qui part à son tour voyager, à Venise.
  • NARGUM: Perse envoyé comme ambassadeur en Moscovie (Russie)

Personnages restés en Perse:

  • IBBEN: ami de Rica et Usbek, de Smyrne (actuel Izmir en Turquie)
  • RUSTAN, MIRZA, NESSIR: amis de Rica et Usbek, d’Ispahan (actuel Iran)
  • ZEPHIS, ZACHI, ZELIS, FATME, ROXANE: épouses d’Usbek dans son sérail (harem) d’Ispahan (Roxane est la dernière en date).
  • Un personnage anonyme, noté ***: ami de Rica et Usbek.

Les épouses sont gardées dans leur sérail par des eunuques noirs (hommes castrés), dirigés par le PREMIER EUNUQUE NOIR.

D’autres personnages apparaissent ponctuellement dans l’oeuvre.

USBEK est le personnage principal: il est l’auteur ou le destinataire de la majorité des lettres. Le sérail dont il est question est le sien.

Toutes les lettres sont datées à la manière persane, et l’oeuvre contient des indications historiques réelles: l’action se déroule entre 1711 et 1720.

RESUME

Au total: 161 lettres.

LETTRE QUI ECRIT / A QUI CONTENU SYNTHESE
I (1) Usbek à Rustan 25 jours de voyage avec Rica. Arrivent à Tauris.
Lettres I à X:
Présentation des personnages et de la situation : Usbek et Rica sont partis d’Ispahan, laissant le sérail d’Usbek.
Toutes les lettres, sauf une (IX), sont d’Usbek ou lui sont adressées.
II (2) Usbek au 1er eunuque noir Il lui demande de prendre soin de ses femmes.
III (3) Zachi à Usbek Elle lui dit son amour et lui reproche son départ.
IV (4) Zéphis à Usbek Elle se plaint : on veut lui enlever son esclave.
V (5) Rustan à Usbek Tout le monde à Ispahan s’étonne du départ d’Usbek et Rica.
VI (6) Usbek à Nessir Arrivée en Turquie, il regrette ses femmes. Ils restent 3 mois à Erzeron.
VII (7) Fatmé à Usbek Lettre d’amour
VIII (8) Usbek à Rustan Il parle de lui, de son amour des sciences, il veut s’instruire en voyageant.
IX (9) 1er eunuque noir à Ibbi Longue lettre (1e qui ne soit pas de, ou pour Usbek) : il se plaint d’être malheureux au milieu des femmes, et d’être asservi.
X (10) Mirza à Usbek Il regrette son ami Rica.
XI (11) Usbek à Mirza Histoire des Troglodytes, en Arabie. Ils ont un nouveau roi étranger, et chacun veut travailler pour soi. Querelles, meurtres… Ils vont à leur perte par méchanceté.


Histoire des Troglodytes par Usbek, sur 4 lettres (XI à XIV)
XII (12) Usbek à Mirza Suite de l’histoire : seules survivent deux familles bien, ils sont heureux et ils prospèrent. Ils honorent les dieux et s’entraident.
XIII (13) Usbek à Mirza Suite de l’histoire : bonheur dans la nature. Mais ils sont attaqués par un peuple voisin, et envahis.
XIV (14) Usbek à Mirza Fin de l’histoire : ils demandent à un vieux sage d’être leur roi, il refuse.
XV (15) 1er eunuque à Jaron Amitié. Il lui recommande un pèlerinage à La Mecque.
4 lettres sur la religion (XV à XVIII)
XVI (16) Usbek au Mollak Méhémet-Ali Il lui dit tout son respect.
XVII (17) Usbek au Mollak Méhémet-Ali Demande d’explications sur l’interdiction du porc, de toucher un mort, et sur la nécessité de se laver.
XVIII (18) Mollak Méhémet-Ali à Usbek Réponse : le cochon est un animal immonde, né dans l’Arche des déjections d’un éléphant.
XIX (19) Usbek à Rustan Arrivée à Smyrne, gouvernée très sévèrement, et où les gens souffrent. Violence, malgré une ville riche. Ils arrivent à Smyrne (Turquie)
XX (20) Usbek à Zachi Il lui reproche d’avoir reçu seule Nadir, eunuque blanc, alors que seuls les noirs sont autorisés. Il la soupçonne de l’avoir trompé.

Début du désordre au sérail.
XXI (21) Usbek au 1er eunuque blanc Il lui reproche la conduite de Nadir et le menace.
XXII (22) Jaron au 1er eunuque Usbek veut le renvoyer à Ispahan pour mieux surveiller les femmes.
XXIII (23) Usbek à Ibben Arrivée à Livourne (Italie), découverte d’une ville chrétienne. Liberté des femmes.
Arrivée en Italie, puis à Paris.
Première lettre de Rica (XXIV)
Nouveaux personnages : Ibben, Rhédi, Roxane (XXIII à XXVI)
XXIV (24) Rica à Ibben Arrivée à Paris depuis un mois. Agitation, maisons superposées. Le roi et sa grande influence. Le pape qui fait croire ce qu’il veut et interdit aux femmes de lire la Bible.
XXV (25) Usbek à Ibben Il est heureux que le neveu d’Ibben, Rhédi, soit aussi parti voyager.
XXVI (26) Usbek à Roxane Bonheur de Roxane, souvenirs heureux. Il loue sa vertu.
XXVII (27) Usbek à Nessir Il explique comment il envoie ses lettres à Marseille, d’où elles partent en bateau pour Ispahan. Rica va bien, mais lui a le mal du pays.




Les mœurs des Parisiens, différentes de celles des Persans (XXVIII à XXXVIII)
XXVIII (28) Rica à *** Découverte du théâtre, de la comédie et de l’opéra. Lettre d’une actrice de l’Opéra violée par un jeune abbé, qui lui demande sa protection pour se réfugier à Ispahan.
XXIX (29) Rica à Ibben Le pape, qui donne facilement des autorisations pour tout. Les guerres civiles en Europe, les nombreux hérétiques, la sévérité des condamnations en Espagne (Inquisition).
XXX (30) Rica à Ibben Curiosité des Parisiens, juste parce qu’il est persan.
XXXI (31) Rhédi à Usbek Il est à Venise, où l’eau douce manque. Il étudie.
XXXII (32) Rica à *** Rencontre avec un aveugle qui l’aide à trouver sa rue.
XXXIII (33) Usbek à Rhédi Le vin, cher et interdit chez eux. Excès du vin mauvais, mais avantages de certaines boissons qui rendent gai.
XXXIV (34) Usbek à Ibben Les femmes perses sont plus belles, mais les françaises plus gaies. Absence de gaieté des Persans.
XXXV (35) Usbek à son cousin Gemchid, dervis (*dervis : religieux) Il lui demande son avis sur les Chrétiens, dont la religion ressemble à la leur.
XXXVI (36) Usbek à Rhédi Le café à Paris. Les Parisiens qui se disputent pour rien.
XXXVII (37) Usbek à Ibben Le roi est vieux et plein de contradictions. Son palais.
XXXVIII (38) Rica à Ibben La liberté ou non pour les femmes, et si les hommes ont des droits sur elles. Certains peuples où les femmes ont de l’autorité sur leur mari.
XXXIX (39) Ibbi au Juif Ben Josué Les origines du monde, Mahomet.
La religion (2 lettres)
XL (40) Usbek à Ibben Les cérémonies pour la mort, qu’il juge inutiles.
XLI (41) 1er eunuque noir à Usbek Mort d’Ismaël, l’un des eunuques noirs. Il a voulu rendre eunuque un esclave noir pour le remplacer, mais il s’est enfui.

Histoire de Pharan, qu’on veut faire eunuque contre son gré (XLI à XLIII)
XLII (42) Pharan à Usbek Pharan, l’esclave qui a refusé de devenir eunuque, implore Usbek de l’épargner.
XLIII (43) Usbek à Pharan Réponse : il accepte, Pharan ne sera pas eunuque.
XLIV (44) Usbek à Rhédi Vanité des Français, qui se croient importants partout. Même comportement chez les barbares.



Les Parisiens et leurs extravagances (XLIV à L)

(une parenthèse : le voyage des femmes d’Usbek)
XLV (45) Rica à Usbek Il a rencontré un homme qui se croit très riche, et qui l’a emmené chez lui où il croyait transformer du liquide en or (alchimiste). Rica s’est enfui.
XLVI (46) Usbek à Rhédi Diversité des coutumes et croyances religieuses.
XLVII (47) Zachi à Usbek Elle s’est réconciliée avec Zéphis. Voyage qu’elles ont fait à la campagne, et précautions prises par le 1er eunuque pour qu’elles ne soient pas vues. On tue les curieux. Dangers sur le fleuve.
XLVIII (48) Usbek à Rhédi Mondanités, bonne humeur de Rica. Portraits de différents types de Parisiens : un riche fermier, un prédicateur (qui fait des discours moralisateurs), un poète grotesque et pauvre, un vieux soldat qui conte ses exploits, un « homme à bonne fortune ». Il parle à un libertin, qui le scandalise.
XLIX (49) Rica à Usbek Il a rencontré un capucin (moine) qui veut fonder un hospice en Perse.
L (50) Rica à *** Eloge de la modestie. Contre les gens qui parlent d’eux tout le temps.
LI (51) Nargum à Usbek Il est depuis 5 ans en Moscovie (Russie). Empire immense, avec un climat très dur. Les femmes moscovites aiment être battues. Lettre d’une femme à sa mère: elle se plaint de ne pas être battue par son mari. Sévérité du prince, qui interdit les voyages. Apparition du personnage de Nargum





Réflexions sur les femmes (LI à LIX)
LII (52) Rica à Usbek Les femmes en France, qui médisent les unes des autres. Réussite de la flatterie sur les femmes, qui veulent paraître plus jeunes.
LIII (53) Zélis à Usbek Amour de Cosrou, eunuque blanc, pour son esclave Zélide. Elle consent à leur mariage, tout en la plaignant.
LIV (54) Rica à Usbek Mondanités, art de la conversation.
LV (55) Rica à Ibben Les Françaises sont infidèles, et leurs maris également, mais la jalousie est mal vue.
LVI (56) Usbek à Ibben Le jeu est très répandu en France, y compris chez les femmes.
LVII (57) Usbek à Rhédi Les libertins, la confession. Rencontre avec un casuiste (spécialiste en péchés)
LVIII (58) Rica à Rhédi Les femmes à Paris veulent être jeunes. Les maîtres pour tout, les marchands de remèdes, le commerce.
LIX (59) Rica à Usbek Conversation avec deux vieilles femmes qui se plaignent, puis avec deux vieux qui font de même.
LX (60) Usbek à Ibben Sur les Juifs, leur religion. Inutilité de la persécution.
La religion
LXI (61) Usbek à Rhédi Visite de Notre-Dame de Paris. Discussion avec un curé, qui se plaint d’être jugé inutile. Critique des excès de la religion.
LXII (62) Zélis à Usbek Leur fille de 7 ans a été confiée aux eunuques noirs, car le plus tôt est le mieux.




Désordres au sérail d’Usbek à Ispahan (LXII à LXV)
LXIII (63) Rica à Usbek Il lui reproche d’être depuis quinze jours à la campagne. Charme des femmes françaises.
LXIV (64) Chef des eunuques noirs à Usbek Disputes entre ses femmes, toutes se croient supérieures et plus aimées d’Usbek. Il raconte sa vie : enlevé à 15 ans et vendu, on l’a fait eunuque. Exemple de sérails où l’ordre régnait grâce à la sévérité. Il veut remettre de l’ordre.
LXV (65) Usbek à ses femmes Il leur reproche leurs querelles et menace d’accepter ce que veut le chef des eunuques.
LXVI (66) Rica à *** Amour des Français pour la science et les livres.
LXVII (67) Ibben à Usbek Amitié et inquiétude : il n’a plus de nouvelles. Histoire d’Aphéridon et d’Astarté : un jeune homme est amoureux de sa sœur, mais le mariage est interdit. Son père l’éloigne, et pendant ce temps sa sœur intègre un harem. La sultane la marie à un eunuque jaloux. Son frère arrive à lui parler, et à la convaincre de s’enfuir avec lui. Ils se cachent, s’aiment un an, ont une fille. Mais Astarté est enlevée par des Tartares et vendue. Il la retrouve et devient esclave avec elle. Puis, libérés, ils s’installent à Smyrne.

Histoire racontée par Ibben
LXVIII (68) Rica à Usbek Dîner chez un juge, qui n’y connaît rien à la loi, et s’en moque.
LXIX (69) Usbek à Rhédi Eloge des philosophes. Si Dieu a tout prévu, alors l’homme n’est pas libre.
LXX (70) Zélis à Usbek Mariage d’un jeune homme, Suphis, avec une jeune femme sans la voir. Lors de sa nuit de noces, il lui taillade le visage en l’accusant de ne pas être vierge.
Anecdote du mariage de Suphis
LXXI (71) Usbek à Zélis Réponse : il blâme le jeune marié. Impossibilité de prouver la virginité.
LXXII (72) Rica à Ibben Sur un homme qui décide de tout et croit tout connaître.

La vanité des Français
LXXIII (73) Rica à *** L’Académie française, qui décide et que personne ne conteste.
LXXIV (74) Usbek à Rica Comportement d’un grand seigneur qui se croit important.
LXXV (75) Usbek à Rhédi La religion chrétienne, pratiques variées et étranges selon les gens.

La religion et le suicide
LXXVI (76) Usbek à Ibben Le suicide est mal vu, et les biens confisqués. Injuste.
LXXVII (77) Ibben à Usbek Le suicide va à l’encontre de la volonté de Dieu.
LXXVIII (78) Rica à Usbek Copie d’une lettre d’un Français en voyage en Espagne et au Portugal : les Espagnols sont respectés s’ils portent moustache et lunettes, et ils restent assis sans rien faire. Mais ils sont amoureux.
LXXIX (79) Grand eunuque noir à Usbek Arrivée d’une jeune esclave, mise nue et examinée, et jugée digne d’Usbek. Elle a été admise au sérail.
LXXX (80) Usbek à Rhédi Un gouvernement doux réussit ; s’il est dur il provoque des soulèvements.
LXXXI (81) Nagum à Usbek Eloge des Tartares, grands conquérants avec Gengis Khan.
LXXXII (82) Rica à Ibben Les moines chartreux, qui ne parlent pas, contrairement à ceux qui parlent pour ne rien dire.
LXXXIII (83) Usbek à Rhédi Dieu est nécessairement juste. Les hommes ne sont pas mauvais gratuitement, mais naturellement justes.
LXXXIV (84) Rica à *** Les Invalides, lieu respectable. Hommage aux victimes des guerres.
LXXXV (85) Usbek à Mirza Avantages de tolérer plusieurs religions, pour la paix.
LXXXVI (86) Rica à *** La justice en France se mêle des affaires privées et intimes.


Moeurs des Français (LXXXVI à XC)
LXXXVII (87) Rica à *** Les Français sont très sociables, se visitent sans cesse, et se fatiguent.
LXXXVIII (88) Usbek à Rhédi Les grands seigneurs en France sont riches et fréquentent le roi, en Perse ils participent au gouvernement.
LXXXIX (89) Usbek à Ibben Amour de la gloire et de l’honneur des Français.
XC (90) Usbek à Ibben Autrefois, le duel réglait les conflits, aujourd’hui il est puni de mort.
XCI (91) Usbek à Rustan Un ambassadeur perse est arrivé à Paris, mais indigne et avare.
Affaires politiques
XCII (92) Usbek à Rhédi Mort du roi (Louis XIV), son arrière-petit-fils a 5 ans, on a nommé son oncle régent.
XCIII (93) Usbek à son frère Grand respect pour son frère, religieux dans un ordre très strict.
XCIV (94) Usbek à Rhédi La justice : différente pour le droit civil et public.
XCV (95) Usbek à Rhédi Les guerres sont justes pour repousser l’ennemi ou aider un allié.
XCVI (96) 1er eunuque à Usbek Achat d’une femme pour son frère, très belle. Il lui demande de revenir, pour la discipline du sérail.
XCVII (97) Usbek à Hassein, dervis Les philosophes en France sont inférieurs aux sages orientaux. Mais le style du Coran est trop compliqué.
XCVIII (98) Usbek à Ibben Revirements de fortune, qui peuvent rendre pauvres les riches et inversement.
XCIX (99) Rica à Rhédi Les caprices de la mode à Paris, qui coûte cher aux maris et change sans cesse.
C (100) Rica à Rhédi Changements de la mode. Les lois héritées du droit romain, et d’autres d’origine étrangère.
CI (101) Usbek à *** Un homme écrit sur la constitution, se croyant éclairé par le Saint-Esprit.



Gouvernement et affaires politiques (CI à CVII)
CII (102) Usbek à Ibben Les états d’Europe sont parfois très petits. Les monarchies ont moins de pouvoir et sont moins sévères qu’en Perse, où on est condamné à mort pour la moindre faute.
CIII (103) Usbek à Ibben Les princes d’Asie se cachent, on ne les connaît pas ; en France ils sont plus respectés.
CIV (104) Usbek à Ibben Les Anglais ne reconnaissent pas l’autorité de leur roi, non légitime.
CV (105) Rhédi à Usbek L’invention des bombes, ravages causés par les inventions. On était plus heureux autrefois.
CVI (106) Usbek à Rhédi Importance des arts. Grâce aux bombes, les guerres sont moins longues, donc moins meurtrières. Importance de l’économie et du travail qui rendent l’État puissant.
CVII (107) Rica à Ibben Le jeune roi. Le pouvoir des femmes à la cour, qui gouvernent tout.
CVIII (108) Usbek à *** Les journaux, qui n’existent pas en Perse, qui parlent des nouveaux livres.

Exemples de l’étrangeté des Parisiens (XVIII à CXI)
CIX (109) Rica à *** Influence de l’Université de Paris sur la prononciation du Q. Intérêt pour des choses sans importance.
CX (110) Rica à *** Les jolies femmes, qui veulent paraître.
CXI (111) Usbek à *** Discours d’un général sur sa défaite, qu’il compte vite réparer.
CXII (112) Rhédi à Usbek Déclin de l’Italie, moins peuplée. Même phénomène dans d’autres pays d’Europe, et ailleurs dans le monde : la population décline.






10 lettres d’Usbek pour expliquer à Rhédi les causes de la dépopulation de la Terre ( CXII à CXXII)
CXIII (113) Usbek à Rhédi Causes de la dépopulation : catastrophes, peste, vérole, destructions.
CXIV (114) Usbek à Rhédi Autres causes : la polygamie, qui épuise les hommes et oblige à faire des eunuques.
CXV (115) Usbek à Rhédi Les esclaves : chez les romains, ils les laissaient se marier, et s’occuper des affaires. Certains devenaient riches, et citoyens affranchis.
CXVI (116) Usbek à Rhédi Cause de la dépopulation dans les pays chrétiens : l’interdiction du divorce, qui pousse l’homme vers les prostituées, et empêche les enfants.
CXVII (117) Usbek à Rhédi Autre cause : le célibat des prêtres, très nombreux. C’est mieux chez les romains et les protestants.
CXVIII (118) Usbek à Rhédi En Afrique, dont on ne connaît que les côtes, la dépopulation est due à l’esclavage.
CXIX (119) Usbek à Rhédi Autre cause : les croyances religieuses dans le monde qui limitent les enfants.
CXX (120) Usbek à Rhédi Chez les sauvages qui ne connaissent que la chasse et la pêche, il y a des famines. Ils pratiquent aussi l’avortement.
CXXI (121) Usbek à Rhédi La colonisation dépeuple aussi, en déplaçant les populations qui meurent ailleurs. Plusieurs exemples.
CXXII (122) Usbek à Rhédi Un gouvernement doux favorise la population, car les gens sont libres et heureux. Avec la misère, les enfants meurent.
CXXIII (123) Usbek au Mollak Méhémet-Ali Défaites contre les Turcs.
CXXIV (124) Usbek à Rhédi L’argent donné aux courtisans par les princes. Fausse ordonnance d’un prince, imaginée par Usbek, pour prendre de l’argent à ses sujets au profit des courtisans.
CXXV (125) Rica à *** Diverses idées qu’on se fait du paradis. Histoire d’une femme qui voudrait se brûler pour rejoindre son mari, et d’une autre qui ne voudrait jamais.
CXXVI (126) Rica à Usbek Expulsion de l’ambassadeur perse. Arrestation de l’oncle du roi.
Mésaventures arrivées à des gens puissants
CXXVII (127) Rica à Ibben Le roi de Suède, qui voulait conquérir la Norvège, est mort dans une tranchée. Son premier ministre est condamné à mort pour calomnie. Les mauvais ministres rendent les rois mauvais.
CXXVIII (128) Rica à Usbek Rencontre à Paris avec un géomètre, discussion dans un café. En sortant, il se cogne à un traducteur d’Horace. Critique des traductions.



Rencontres avec des Parisiens étranges
CXXIX (129) Usbek à Rhédi Les législateurs (qui font les lois) sont bornés et incompétents. Mais il y a au moins une bonne loi : celle qui donne de l’autorité aux pères.
CXXX (130) Rica à *** Les nouvellistes (qui écrivent et prédisent des événements) sont inutiles. Lettre de l’un d’eux qui se vante d’avoir vu juste sur certains événements. 2e lettre d’un autre nouvelliste au ministre : projet d’un livre sur Louis Le Grand.
CXXXI (131) Rhédi à Rica Origine des républiques en Europe, inconnues des Asiatiques. Elles viennent de Rome et de Carthage.
CXXXII (132) Rica à *** Rencontres dans un café : un homme qui a des terres mais n’arrive pas à se faire payer, un autre ruiné, un autre généalogiste et pauvre, un nouvelliste qui fait des prédictions, et un philosophe qui prévoit la fin du monde.
CXXXIII (133) Rica à *** Visite de la bibliothèque d’un couvent


Les livres de la bibliothèque d’un couvent, visitée par Rica (CXXXIII à CXXXVII)



12 lettres de Rica à la suite (de CXXXII à CXLIII)
CXXXIV (134) Rica à *** Retour dans la bibliothèque. Il trouve plusieurs interprétations de la Bible, des livres de morale et de religion.
CXXXV (135) Rica à *** La bibliothèque : livres de philosophie, médecine, chimie, sciences.
CXXXVI (136) Rica à *** Livres d’histoire sur l’empire romain, l’Allemagne, la France, l’Espagne, l’Angleterre, l’Italie, les différentes républiques.
CXXXVII (137) Rica à *** Livres de poésie et romans, qui sont ennuyeux.
CXXXVIII (138) Rica à Ibben Les finances : nouveau système après la mort du roi, qui a rendu pauvre les riches et inversement.

Nouvelles politiques
CXXXIX (139) Rica à Ibben La reine de Suède a abdiqué au profit de son mari. Une autre reine de Suède avant elle avait abdiqué pour devenir philosophe.
CXL (140) Rica à Usbek Le Parlement de Paris a été déplacé à Pontoise.
CXLI (141) Rica à Usbek Interrogé par une dame de la cour sur les mœurs perse, il lui donne un conte persan : Une femme, Zuméla, très pieuse, discute avec ses amies sur l’impossibilité pour les femmes d’aller au paradis. Elle raconte l’histoire d’un homme très dur avec ses femmes. Il en tue une qui proteste, nommée Anaïs. Elle va au paradis où elle trouve deux hommes pour son plaisir. Elle ordonne à l’un d’eux d’aller prendre la place de son mari, et de le chasser. Les femmes sont heureuses.



Histoires enchâssées (emboîtées dans les lettres) : CXLI à CXLIII)
CXLII (142) Rica à Usbek Lettre reçue d’un savant : il a hérité, achète meubles et livres. Fragment d’un conte mythologique : naissance d’un fils d’Eole et d’une nymphe. Il voyage, distribue des richesses, donne des conseils.
CXLIII (143) Rica à Nathanaël Lévi, médecin juif Utilité des amulettes, qui portent bonheur. Lettre d’un médecin de province à un médecin de Paris : un malade ne dort plus, et ne veut pas d’opium. On lui lit un livre ennuyeux, et il s’endort. Différents remèdes à base de livres à lire.
CXLIV (144) Usbek à Rica Deux savants célèbres. La vanité est pénible, la modestie est plus agréable.
CXLV (155) Usbek à *** L’homme d’esprit est mal à l’aise en société. Lettre de l’un d’eux à un ami : occupé de sciences et de philosophie, il est pourtant mal vu dans son quartier : on l’accuse d’avoir disséqué le chien d’une voisine. Nombreuses accusations contre les savants.
CXLVI (156) Usbek à Rhédi Ruine de certains, fortune pour d’autres.
CXLVII (157) Grand eunuque noir à Usbek Désordres au sérail. Zélis a laissé tomber son voile en public, Zachi a été retrouvée couchée avec une esclave, un jeune homme a été vu s’enfuyant du sérail, une lettre a été retrouvée.






Dénouement : chaos au sérail, répression, mort de Roxane (de CXLVII à la fin).
(15 lettres, écrites par, ou adressées à Usbek)
CXLVIII (158) Usbek au 1er eunuque Il l’autorise à user d’autorité et à punir.
CXLIX (159) Narsit à Usbek Mort du Grand eunuque, il a pris sa place, mais n’a pas ouvert ses lettres. Un jeune homme a été trouvé dans le sérail.
CL (150) Usbek à Narsit Il renouvelle ses ordres pour user de violence.
CLI (151) Solim à Usbek Solim est un esclave ancien confident du Grand eunuque. Depuis sa mort, rien ne va plus. Seule Roxane se tient bien. Les femmes ont été huit jours à la campagne, où des hommes étaient cachés.
CLII (152) Narsit à Usbek Roxane et Zélis ont voulu aller à la campagne, il a accepté. Il pense qu’elles sont fidèles.
CLIII (153) Usbek à Solim Il a écrit à ses femmes d’obéir à Solim, et lui demande de rétablir l’ordre.
CLIV (154) Usbek à ses femmes Il leur dit d’obéir à Solim, qui doit les punir.
CLV (155) Usbek à Nessir Il est triste et inquiet. Il voulait rentrer, mais Rica a refusé.
CLVI (156) Roxane à Usbek C’est l’horreur au sérail, où les eunuques sont punis et suppliciés. Zachis et Zélis ont été punies, les femmes enfermées chacune chez elle.
CLVII (157) Zachi à Usbek Elle a été frappée et humiliée. Elle lui demande de revenir.
CLVIII (158) Zélis à Usbek Elle se plaint et se dit injustement punie. Elle ne l’aime plus.
CLIX (159) Solim à Usbek Il veille sur les femmes, mais a surpris Roxane avec un homme, qui l’a blessé avec un poignard. Il l’a tué.
CLX (160) Solim à Usbek Il prépare une sanglante répression, il veut tuer les femmes.
CLXI (161) Roxane à Usbek Elle avoue l’avoir trompé et s’est empoisonnée. Elle lui dit qu’elle ne l’a jamais aimé et ne veut pas vivre pour satisfaire ses désirs. Elle le hait et l’a toujours trompé. Elle meurt.