L’oral de français

METHODE POUR L’ORAL DE FRANCAIS (nouveau bac 2020)

Le candidat arrive avec la liste des textes étudiés en classe (issus des œuvres intégrales et du parcours associé) donnée par son professeur. Sur cette liste figurent aussi les lectures cursives, mais pas les textes complémentaires, ni les travaux faits en classe.
Officiellement, il faut 24 textes au total, mais les inspecteurs se rendent bien compte que ce n’est pas tenable : vous en aurez probablement moins. Les textes font une vingtaine de lignes, parfois un peu plus pour la poésie.
L’examinateur (une seule personne, professeur) aura reçu au préalable les listes de textes, et sera informé de l’ œuvre choisie par chaque candidat pour la deuxième partie de l’oral.
Vous devez avoir avec vous tous vos textes en double exemplaire, ainsi que le livre que vous avez choisi pour la deuxième partie de l’épreuve.

A votre arrivée, il vérifie votre identité et vous dit sur quel texte il vous interroge. Il vous donne aussi la question de grammaire.
La question de grammaire porte de préférence sur l’un des 3 points au programme de première (subordonnées circonstancielles, négation, interrogation) mais l’examinateur a le droit de vous interroger sur le programme de seconde, sur une phrase ou un court passage du texte. On peut aussi vous demander de manipuler : transformer une phrase, en interrogation indirecte par exemple, ou ajouter une subordonnée.

Bien entendu, il est moins probable que vous tombiez pour l’explication linéaire sur l’oeuvre que vous avez choisie pour la seconde partie de l’oral, mais aucune consigne ne l’interdit. Cela reste donc possible.

PREPARATION : 30 minutes
Si vous n’êtes pas le premier de la demi-journée, un candidat passera son oral dans la salle pendant que vous préparez (sauf si vous êtes chanceux et que le lycée a prévu une salle séparée pour la préparation). Vous ne pouvez pas le savoir à l’avance : tout le monde est convoqué à la même heure : 8h ou 14h (ce qui veut simplement dire: matin ou après-midi!).

C’est le professeur examinateur qui vous appellera.
Vous préparez pendant 30 mn l’explication du texte et la question de grammaire. Le brouillon vous est fourni. Vous aurez déjà préparé chez vous la présentation de l’oeuvre pour la deuxième partie de l’oral (mais bien entendu, vous n’avez pas le droit d’apporter vos notes!).

PASSAGE EN DEUX PARTIES : 20 minutes (12 mn + 8 mn)

I) EXPLICATION DU TEXTE

Durée : 12 minutes (environ 10 mn pour l’explication, et 2 mn pour la grammaire)
Note : 12 points :
-Introduction et lecture : 2 points
-Explication linéaire : 8 points
-Question de grammaire : 2 points

Déroulement :
Vous êtes assis face à l’examinateur, avec votre texte et votre brouillon (attention, n’écrivez pas n’importe quoi dessus, il le voit, et va en général vous le prendre à la fin pour l’agrafer au procès verbal!).
Vous seul parlez pendant ces 12 minutes. Il n’y aura aucune question :

  • Introduction et situation du passage : vous présentez l’auteur, le contexte, l’oeuvre, et vous situez l’extrait dans l’oeuvre.
  • Lecture expressive de l’extrait (attention de ne pas massacrer les alexandrins!)
  • Composition du passage : les différentes parties du texte, en justifiant votre découpage (2 ou 3 parties en général)
  • Problématique
  • Explication linéaire :
    Elle suit les lignes ou vers, sans paraphrase : il faut citer, expliquer les procédés, dire quels effets ils produisent sur le lecteur (ou spectateur). Vous n’avez pas à commenter chaque mot, mais dire ce qui est important ou significatif, et rattacher vos remarques à la problématique. Vous expliquez linéairement du début à la fin.
    Il faut aussi rappeler au passage le découpage du texte, sa composition, et vous appuyer dessus pour en faire les différentes parties de l’explication, puisque vous suivez l’ordre du texte.
  • Conclusion rapide : réponse à la problématique, ouverture sur un autre texte.
  • Question de grammaire
    Attention à bien l’organiser ! Vous expliquez la notion en faisant une courte introduction, puis analyse grammaticale, sens et effet produit.

II) PRESENTATION DE L’OEUVRE CHOISIE

Durée : 8 minutes
Note : 8 points

Vous avez choisi l’une des 8 œuvres lues dans l’année (parmi les œuvres intégrales et lectures cursives), et vous la présentez à l’examinateur. Vous avez droit au livre.
Le carnet de lecture (si vous en avez fait un durant l’année) n’est pas autorisé.

Déroulement :

  • Présentation de l’oeuvre et raisons de votre choix (c’est surtout là-dessus qu’il faut insister!) : vous parlez seul, pendant environ 2 à 3 minutes. Vous aurez préparé chez vous cette petite présentation (et vous l’aurez apprise, mais pas par coeur ! Ne récitez pas…)
  • Questions de l’examinateur. Il va évaluer votre lecture, et votre capacité à parler de l’oeuvre de façon personnelle. Il va forcément vous demander ce qui vous a touché, et quels sont vos passages ou poèmes préférés… prévoyez des réponses!

Vous devez impérativement bien connaître le livre, montrer que vous l’avez lu en entier.
Il est important que vous ayez l’air d’apprécier l’oeuvre : c’est vous qui l’avez choisie, et le professeur qui est en face de vous ne peut concevoir que rien ne vous plaise sur les huit livres que vous aviez à lire…

Questions probables sur l’oeuvre choisie

Les questions posées pourront aussi partir de ce que vous avez dit dans votre présentation, pour vous demander des précisions.

  • Pourquoi avez-vous choisi ce livre ? Qu’est-ce qui vous a plu dans cette œuvre ?
  • Quels passages / extraits vous ont marqués ? Lesquels avez-vous particulièrement appréciés ?
  • Y a-t-il un personnage dont vous vous êtes senti(e) proche ? Qui vous a touché(e) ? Pourquoi ?
  • Pouvez-vous dire quelques mots de l’auteur ?
  • Dans quelles conditions cette œuvre a-t-elle été publiée ? A-t-elle été appréciée ? Si oui, selon vous, qu’est-ce qui a fait son succès ? Et son succès encore aujourd’hui ?
  • Y a-t-il quelque chose qui vous a gêné(e) / heurté(e) / déplu dans cette œuvre ? Pourquoi ?
  • L’auteur veut-il montrer ou dénoncer quelque chose avec cette œuvre ? Et vous, qu’en pensez-vous ?